Comment observer facilement l’ISS ?

Posted on Posted in Observation

Parmi les objets facilement observables depuis la Terre il y en a un qui vaut le détour même s’il ne se voit pas en détail. Je veux parler de l’ISS (la Station Spatiale Internationale), de laquelle Thomas Pesquet vient de revenir. Du fait de sa forte luminosité on l’observe très bien, et ce, même à l’oeil nu. En fait on parle de magnitude, mais j’y reviens dans la suite de cet article. Pour l’observer, nul besoin de rester la tête en l’air pendant des heures avant d’espérer la voir. Bien que je vous conseille quand même d’avoir la tête en l’air le plus souvent possible. 😉

Pour savoir quand observer l’ISS, vous pourrez vous servir de sites internet ou d’applications sur smartphones gratuites. Commençons par nous intéresser à l’ISS d’un peu plus près.

L’ISS, qu’est-ce que c’est ?

L’ISS, ou station spatiale internationale, est comme son nom l’indique, une station spatiale. Actuellement (en juin 2017), il n’y a que 2 stations spatiales en orbite autour de la Terre. La station spatiale internationale, et la station spatiale chinoise tiangong 2 (ou littéralement, “Palais céleste 2” 天宫二号). Oui, les chinois on le sens de la poésie je crois… 😉

Elle est située dans une orbite basse autour de la Terre. C’est-à-dire à environ 400 km d’altitude. Et elle orbite autour de la Terre à la vitesse de croisière de 7 km/seconde, soit 27.000 km/heure.

ISS station spatiale internationale La station spatiale internationale n’est pas très légère ni très petite et c’est le moins qu’on puisse dire. En effet, le poids de l’ISS est de plus de 400 000kg, soit 400 tonnes ou encore le poids d’à peu près 80 éléphants. Et l’ISS fait environ 108 mètres de long par 73 mètres de large, soit 2 piscines olympiques de long et plus d’une piscine olympique de large. Autant dire que niveau taille et poids, l’ISS ne rigole pas.

Elle est composé de plusieurs modules d’origine différente (une quinzaine en tout) dont l’assemblage a débuté en 1998. Elle est occupée continuellement par une équipe de spationautes. Il y a relativement peu de temps, un français en est revenu. Vous l’aurez deviné, il s’agit de Thomas Pesquet. 

 

Pourquoi l’ISS est observable ?

La taille de l’ISS

Déjà, vu la taille de l’engin, ça semble logique qu’il puisse être visible. Ou en tout cas, réfléchir la lumière du soleil. En effet, de la taille d’un terrain de foot, et grâce à ses énormes panneaux solaire, les rayons du soleil se reflètent très bien dessus pour nous atteindre après. 

Inclinaison

Du fait que la Terre soit ronde, lorsque nous sommes du côté nuit (que ce soit avant l’aube ou après le crépuscule), les rayons du soleil arrive toujours sur les zones les plus hautes de l’atmosphère et des orbites terrestres. Mais n’arrive plus à la surface de la terre et les couches basses de l’atmosphère. Et lorsque la station spatiale internationale se trouve dans notre champs de vision, elle reflète, notamment grâce à ses panneaux solaire, la lumière du soleil. 

C’est ce qui se passe dans le phénomène des nuages noctulescents, mais ceux-ci sont juste plus bas que l’ISS. En effet, ces nuages observables au coucher du soleil sont situés à environ 80 km d’altitude, contre 400 km en moyenne pour l’ISS.

Magnitude

Beaucoup de gens ne savent pas encore que l’ISS est observable à l’oeil nu et ce très facilement car sa luminosité est très souvent élevée. Si vous avez suivi, vous savez qu’il ne s’agit pas de sa propre lumière, mais de la lumière du soleil qui se reflète sur la station. Donc sa luminosité est souvent très élevée. 

En fait, on parle de magnitude et non de luminosité. Je ferai un article détaillé pour expliquer cette notion. Mais on peut en dire quelques mots quand même. Il s’agit en fait de la luminosité d’un objet dans l’espace (étoile, planète ou satellite par exemple). 

Dans l’échelle de la magnitude en astronomie, il y a des valeurs négatives et des valeurs positives. En sachant que la valeur 0 est attribuée à l’étoile Véga (dans la constellation de la Lyre). Plus on va dans les négatifs, plus les objets nous apparaissent lumineux. Par exemple la planète Jupiter, qui est très facilement visible à l’oeil nu, a une magnitude de -2.7 en moyenne. Ce qui lui confère une très bonne visibilité, plus que toutes les étoiles du ciel, mais en dessous de Vénus quand même (qui peut atteindre -4.6).

Quant à la station spatiale internationale, elle peut atteindre -5.3 à son point le plus lumineux. Autant dire qu’elle se voit très très bien. Même si elle oscille en général aux alentours d’une magnitude -3. Ce qui reste extrêmement bien observable à l’oeil nu. 

 

Quand observer l’ISS en direct

iss station spatiale internationale coupola astronaute
Un des passe temps favoris des personnes à bord de l’ISS

Pour voir l’ISS en direct, il faut regarder autour des heures du lever et du coucher du soleil. Mais pas en pleine nuit ni en plein jour. Comme je le disais plus haut, c’est grâce au fait que nous ne soyons ni en pleine nuit (aucun reflets du soleil sur l’ISS possible), ni en plein jour (la lumière du soleil est trop fort et on ne peut rien distinguer).

Donc les seuls moment pour voir l’ISS, sont le coucher du soleil, ou quelques heures après. Lors du crépuscule donc, et un peu au-delà. Et au lever du soleil (ou quelques heures autour). Cela reste une indication générale surtout valable pour l’hiver car le soleil est bien derrière la Terre. Durant les nuits d’été, le soleil sera plus rasant du côté nuit, donc seul une petite partie du ciel nocturne sera “à l’ombre”. Il est donc possible que des passages de l’ISS soient visibles bien que cela restes majoritairement aux alentours des horaires donnés plus haut. Et pour observer l’ISS, plusieurs outils s’offrent à vous et vous permettront de prévoir les passages de l’ISS avec une grande précision dans le temps et dans l’espace. 

Les outils pour observer l’ISS

Vous avez à votre disposition plusieurs sites internet et application sur smartphones qui vous permettront de prévoir le passage de la station spatiale autour de chez vous. 

  • Heavens above : il suffit de rentrer votre localisation, votre langue, et ensuite de choisir ce que vous voulez observer. Ici l’ISS. Il existe aussi une application mobile. 
  • Spot The Station : un site de la NASA, en anglais donc, mais très simple d’utilisation. Il suffit de cliquer sur la localisation la plus proche de chez vous sur la carte et vous aurez normalement les prochains passages de l’ISS.
  • ISS finder : il s’agit d’une application pour les Iphones.
  • Station Spatiale ISS Detector : il s’agit d’une application sous androïd. Celle que j’utilise personnellement, elle est très bien et gratuite. Elle nous indique aussi les flash iridium si ça vous intéresse. Avec possibilité de notifications quelques minutes avant le passages de l’ISS vers chez vous. 
     

Pour finir, voilà 1 lien qui vous permettra d’observer l’ISS en temps réel et  d’écouter les communications publiques. Live ISS.

Et un autre qui vous permettra de voir la Terre en HD depuis les webcams embarqués au sein de l’ISS. C’est assez bluffant ! Notez que vous pourrez ne rien voir fréquemment, car l’ISS passent souvent du côté nuit de la Terre. ISS HD Earth Viewing Experiment.

J’espère que l’article vous aura plus, si vous avez une remarque ou une question, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous.

N’oubliez pas de partagez cet article sur les réseaux sociaux ! 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Comment observer facilement l’ISS ?

  1. Salut heikel,

    Je suis membre de webastro, tout comme toi et je voudrais savoir si tu peut encore te connecter car je n’y arrive plus.

    1. Salut Thierry, depuis quelques jours je n’y arrive pas non plus. Il me semble que le forum d’astronomie plante quelques fois, ça doit être ça. 😉

Laisser un commentaire