Au coeur des trous noirs

Posted on Posted in Astrophysique, Livres

“Les trous noirs sont des astres fascinants, des sphères dans l’espace dont rien ne peut s’échapper. De tels objets ne peuvent ni émettre, ni réfléchir la lumière, mais certains sont pourtant extraordinairement lumineux. Toutefois ce n’est pas là leur seule bizarrerie : dans un trou noir, l’espace se change en temps, le temps en espace, et nul ne connaît la véritable nature de la singularité centrale.”

Titre : Au coeur des trous noirs – 152 pages – 2017

Par Aurélien Barrau

C’est la deuxième semaine de mon défi astronomie, et je vous propose cette semaine la chronique d’un livre particulier. Particulier car ici, il n’est pas seulement question de physique et d’astronomie, mais aussi d’art. Mais ça, vous allez le découvrir dans cet article.

Note : je me laisse quelques jours avant d’enchaîner sur le prochain livre d’astronomie. J’ai appris tellement de choses incroyables dans “Au coeur des trous noirs” qu’il faut que mon cerveau décante un peu. Ici il ne s’agit pas d’une chronique-résumé comme la semaine passé, car le livre est trop riche pour une petite chronique. J’aurai l’occasion de vous en reparler dans d’autres articles (sur les trous noirs par exemple !) Mais la prochaine chronique sortira bien la semaine prochaine comme promis. 😉

 

L’auteur : qui est Aurélien Barrau ?

J’ai découvert Aurélien Barrau par ses vidéos sur sa chaîne youtube il y a quelques mois. Je dois dire que je suis fan. Et il y a de grandes chances pour que vous aussi le deveniez. Pour ceux qui ne seraient jamais allé sur sa chaîne youtube, elle s’appelle tout simplement “aurelien barrau”. Je vous la conseille vivement, vous trouverez un contenu assez diversifié, à l’image d’Aurélien Barrau. Alors qui est Aurélien Barrau pour que j’en dise si grand bien ? Je vais essayer de vous le présenter succinctement.

Aurélien Barrau est un astrophysicien, spécialiste notamment des trous noirs. Ça tombe bien puisque c’est le sujet du livre. Il est auteur, écrivain, professeur, chercheur et conférencier (j’ai dû en oublié). Il travaille au laboratoire de physique subatomique et de cosmologie du CNRS à Grenoble. Il est aussi professeur à l’Université à Grenoble, une ville qu’il apprécie énormément et qu’il nous fait aussi apprécier dans son livre… sur les trous noirs ! 😉

Il a aussi un doctorat de philosophie et cela se ressent complètement sur son approche très particulière, et très belle. Il est amateur d’art, notamment de littérature et de poésie. C’est aussi une personne avec une éthique personnelle forte et des engagements à saluer ! Le fait qu’il s’intéresse à la fois à l’art et à la physique lui confère une approche atypique et captivante. Pour vous en rendre compte, je vous conseille de regarder les cours de cosmologie tout public qu’il donne à l’Université de Grenoble, et qu’il retransmet sur sa chaîne youtube. Comme je le disais sur tweeter, c’est un cours à la croisée de plusieurs thématiques qui ravira la plupart d’entre nous !

Mais qui de mieux pour se présenter que soi-même. Je vous invite donc à lire sa description sur son blog : Qui suis-je ?. Vous pourrez aussi le retrouver sur son compte tweeter que je vous invite à suivre !

 

Chronique du livre “Au cœur des trous noirs”

Au cœur des trous noirs d’Aurélien Barrau est un livre bouleversant. Non pas à la manière d’un livre tragi-romatique. Ni un livre de philosophie, encore que… Pour le coup, tout ce qu’on y apprends sur les trous noirs, le temps, l’espace nous fait réfléchir bien plus que ce à quoi on peut s’attendre de prime abord.

Voie lactée trou noir au coeurs des trous noirs
Sagittarius A* est un trou noir au centre de la Voie Lactée. Il fait quelques dizaines de fois la taille du Soleil et a une masse qui lui est 4 millions de fois supérieur.

Auréolés d’une aura de mystère, d’un air gargantuesque, ou d’une ombre impénétrable, les trous noirs nous semblent être bien monstrueux pour les profanes que nous sommes. Seulement, une des premières choses qu’arrive à faire l’auteur, est de nous ôter cette image assez faussée de l’esprit. Les trous noirs ne sont pas si terribles que ça, et ne méritent certainement pas cette peur bleue qu’ils engendrent. Il donne un exemple très simple : si notre Soleil était remplacé par un trou noir de même masse et de même forme (donc pas forcément de même taille), il ne se passerait rien de spécial (mis à part que nous mourrions tous à cause du manque d’énergie que nous procure le Soleil). La Terre resterait sur son orbite comme à présent. Aurélien Barrau finit même par nous faire aimer ses objets célestes assez bien connus par certains aspects, et très mystérieux par d’autres.

 

Un livre sous la forme d’un dialogue

Non seulement il réussit à nous ôter l’image faussée de notre tête. Mais il le fait avec beauté et simplicité. Le livre Au coeur des trous noirs est construit autour d’un dialogue. Un dialogue qui fait intervenir un professeur, Héliogabale (on y reconnait Aurélien Barrau) et Hécate, une jeune femme. Comme il nous l’annonce dès le début du livre, l’origine des noms nous est expliquée dans le livre, et je vous laisse le découvrir par vous même. Ils sont juste très bien choisi ! Qui dit dialogue, dit format très adapté à la transmission de savoirs.

Les dialogues s’enchaînent parfaitement, et les questions sont très adaptés. Cela nous permet d’aborder les points les plus compliqués sereinement. Le défilement du livre est très bien pensé. On commence par des points très simple sur les trous noirs. Qu’est-ce qu’un trou noir ? Comment être certain que les trous noirs existent ? Puis il nous explique ce que sont la relativité générale et la relativité restreinte et leurs implications principales. Pour enchaîner sur des choses plus précises et poussées.

 

Un livre tant pour les débutants que les amateurs

En effet, Hécate, un des deux personnages donc, est considérée comme totalement ignorante sur le sujet au départ. À travers ses questions à Héliogabale, Aurélien Barrau a su se mettre à notre place. Et ça ne doit pas être chose aisée quand on est un expert dans son domaine. Il n’hésite pas à se reprendre dans le livre en disant qu’il s’emporte sous la voix d’Héliogabale. Ou encore à nous expliquer des théories très compliquées, comme le rayonnement de Hawking qui fait appelle à la physique quantique, avec des comparaisons simples. (J’avoue que j’ai quand même du lire le passage 2 fois pour être sûr de bien comprendre, mais c’était bien la seule fois du livre.)

Pour aider à synthétiser plus encore les connaissances qu’il nous transmet, à la fin de chacun des 8 chapitres, Aurélien nous a écrit un encadré “Idées clés“. Dans cet encadré il liste en quelques lignes les points les plus importants du chapitre qui vient de s’écouler. Et je dois dire que c’est super utile pour bien se les remémorer et les garder en tête. C’est aussi utile pour les personnes qui voudraient relire le livre très rapidement, il suffit de lire ces encadrés pour en avoir le contenu principal. Évidement ça ne marche pas si on a pas encore lu le livre puisque les explications sont dans le dialogue. 😉

 

Un livre clair et illustré

Le livre est aussi parsemé de plusieurs illustrations. Des illustrations en noir et blanc. Notamment à chaque début de chapitre. Mais aussi entre les répliques des deux personnages. Ce sont, ici, des dessins qui nous aide à comprendre certains concept qui peuvent paraître compliqués ou abstraits. Les illustrations sont donc très bienvenues !

Évidemment, il ne rentre pas dans le détail de chaque théorie, et il ne recourt jamais aux mathématiques pour s’expliquer, mais on comprend toujours l’essentiel. J’avouerai qu’à certains passages j’ai du relire plusieurs fois les mêmes pages. Mais ça ne venait pas de l’écriture ou de l’auteur, mais surtout de ce que j’apprenais en lisant ces pages. C’étaient des concepts si nouveaux pour moi, que je voulais bien les mémoriser et bien les comprendre.

Je dirai qu’Aurélien Barrau a réussi son pari, si tel était le cas. Nous faire voir la beauté des trous noirs et de la physique, tout en nous parlant d’art, de poésie, de philosophie dans un langage clair, simple et accessible. Vous avez compris je crois, je vous recommande vivement de lire Au coeur des trous noirs ! 😉

 

Points positifs :

  • Idées clés à la fin des chapitres pour rapidement revoir ce qu’on vient de lire
  • Des illustrations qui aèrent le texte et aide à comprendre
  • Un enchaînement très bien pensé pour arriver à comprendre des concepts scientifiques compliqués

 

Points négatifs :

  • C’est dommage que le livre soit si court, on en apprend déjà beaucoup, mais il est toujours intéressant d’en apprendre plus

 

Au coeur des trous noirs est une pépite dans ma bibliothèque et quelque part, ce n’est sans doute pas pour rien qu’un livre sur les trous noirs soit si éclatant. J’espère qu’un livre du même genre sur un sujet connexe est en cours. Ce serait très intéressant d’avoir la suite des discussions entre Héliogabale et Hécate ! 😉

 

Acheter ce livre sur Amazon : Au coeur des trous noirs, de Aurélien Barrau

 

Vous avez des questions ou des remarques sur cette chronique ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous, surtout si vous l’avez déjà lu !

Et n’oubliez pas de partager cet article pour faire connaître ce livre au plus grand nombre ! 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    317
    Partages
  •   
  • 282
  • 35
  •  
  •  
  •  

8 thoughts on “Au coeur des trous noirs

  1. Intéressant ! Et sa méthode d’utiliser un dialogue avec un personnage complètement ignorant sur le sujet me parait une bonne approche pour s’identifier à elle (et pour apprendre du coup)

    1. C’est tout à fait ça. En plus il choisi a merveille les répliques d’Hécate. Qui demande des précisions sur les explications quand y’en a besoin. Dès le premier chapitre on sait définir ce qu’est un trou noir. Tu verras si tu le lis 😉

  2. J’ai beaucoup apprécié Au cœur des trous noirs, Aurélien Barrau nous amène toute sa science avec beaucoup de subtilité autour de dialogues très intéressants.

  3. Oui moi aussi j’ai quelques livres en retard mais je le colle dans ma wish list sans hésitation, j’aime beaucoup ses cours, mélanger art philosophie et astro c’est quand même assez fort surtout avec la manière dont il le fait ..

    1. Oui je suis tout à fait d’accord ! Aurélien Barrau est devenu un de mes auteurs favoris. Il a une manière vraiment belle et très pédagogique pour nous faire rentrer dans le monde des trous noirs (dans le livre) et dans la science plus généralement. Dans ses vidéos sur youtube sur l’astrophysique notamment.

      Merci pour le commentaire, bonne soirée !

Laisser un commentaire