7 objets de notre système solaire à voir à l’oeil nu

7 objets de notre système solaire à voir à l’oeil nu

Lorsque l’on débute en astronomie, et surtout lorsque l’on s’intéresse à l’observation le mieux est de commencer sans rien. En effet, à l’oeil nu on peut déjà voir énormément de choses. Des objets célestes proches, comme éloignés. Aujourd’hui nous allons voir une liste de 7 objets célestes présents dans notre système solaire facilement observables.

Qu’est-ce qu’un objet céleste ?

Juste avant de voir la liste, je tiens à vous donner la définition d’un objet céleste. Un objet céleste est un objet de l’Univers. Peu importe sa nature. On utilisait anciennement le terme de “corps céleste” qui a le même sens, mais ce terme est tombé en désuétude et est moins utilisé qu’avant. On le confond souvent avec le mot “astre” qui n’a pas tout à fait la même définition. Car lorsque l’on utilise le mot astre, on exclu souvent quelques définitions du champ d’application de ce mot (comme les nébuleuses). Dans les faits, la séparation entre les deux termes est beaucoup plus floue. 😉

Dans cet article, nous allons voir 7 objets de notre système solaire visibles à l’oeil nu, et donc très facilement observables (et plus encore au télescope). Mais il en existe beaucoup d’autres qui ne sont pas visible (rien qu’à penser aux 8 planètes et aux satellites naturels qui gravitent autour, ça donne un gros chiffre). Pour avoir une petite liste et vous faire une idée voilà une liste des objets célestes les plus connus du systèmes solaire : objets célestes du système solaire.

Pourquoi 7 objets du système solaire ?

J’ai choisi de vous présenter 7 objets du système solaire visibles à l’oeil nu pour un bonne raison. Tout le monde sait que le chiffre 7 est entouré d’une aura de mysticisme. Notamment liée à la chance et aux grigris porte bonheur. Les 7 nains, les bottes de 7 lieux, 7 horcruxes dans Harry Potter… 😉

Eh bien ce mysticisme autour du chiffre 7 nous vient tout droit de la Mésopotamie il y a plus de 4000 ans. Chez eux le ciel était très important. Ils faisaient plus de l’astrologie que de l’astronomie. Ils connaissaient très bien le mouvement des 5 planètes visibles à l’oeil nu et ils pouvaient aussi prévoir les éclipses. Pas mal pour un peuple vieux de plus de 4000 ans. Les mésopotamiens pensaient que le ciel était porteur de message divin, et la profession d’astrologue était extrêmement importante, mais à gros risques. Imaginez vous 5 minutes dans la peau de l’astrologue qui avait prédit une victoire à son roi alors qu’ils viennent de se faire battre par l’armée en face…

5 planètes plus 2 autres objets célestes donnent 7, voilà d’où nous vient le mysticisme lié au chiffre 7. Les 2 autres objets célestes visibles à l’oeil nu, vous l’aurez certainement deviné, sont la Lune et le Soleil. Voyons maintenant la liste des 7 objets célestes du système solaire visible à l’oeil nu en donnant quelques détails sur chacun. 

système solaire oeil nu
Le système solaire, pas du tout à l’échelle. Mais c’est juste pour avoir une vue d’ensemble des 8 planètes. Ordre de gauche à droite : Soleil – Mercure – Vénus – Terre – Mars – Jupiter – Saturne – Uranus – Neptune. 

 

Observer le soleil à l’oeil nu

On va commencer par le plus imposant et celui qui dicte nos vies et nous permet d’être présent sur notre belle planète bleue, le Soleil. Le Soleil s’écrit avec une majuscule contrairement au mot “soleil” qui désigne n’importe quelle autre étoile.

Le Soleil est l’étoile de notre système solaire. C’est une étoile que l’on qualifie de naine jaune, du fait de sa luminosité et de sa température. La température à la surface du Soleil est d’environ 5500°C, ce qui fait du Soleil une étoile relativement froide. Sa température à son centre avoisine quand même les 15 millions de degrés, oui c’est relativement chaud ! 😉

Normalement, vous avez déjà vu le Soleil dans votre vie. Mais est-ce que vous avez déjà vu ses tâches ? Dans le ciel, du fait de la rotation de la Terre, on observe le Soleil se lever et se coucher en suivant une trajectoire. Cette trajectoire s’appelle l’écliptique. Vous l’aurez compris, ce n’est pas le Soleil qui bouge, mais la Terre qui tourne sur elle même et autour du Soleil en même temps. Donc vous savez qu’on peut “observer” le Soleil tous les jours (sans couverture nuageuse évidemment, et ça va de même pour tous les autres objets célestes). Je ne vous le recommande pas de but en blanc quand même.

Même si regarder le Soleil à l’oeil nu durant quelques instants n’a pas de conséquences, surtout si c’est au lever et au coucher du Soleil. Je ne vous le recommande pas, les accidents sont fréquents ! Il faut savoir que le regarder avec des jumelles peut déjà causer des dommages irrémédiables sur votre vue. Le Soleil a en effet une magnitude apparente de -27 environ. J’explique très succinctement ce qu’est la magnitude dans cet article : observer l’ISS à l’oeil nu.

Une astuce toute simple pour observer le Soleil par projection -indirectement donc- est de percer un carton avec une épingle. Prenez une boîte à chaussure, percez une des faces avec une épingle et vous pourrez observer le résultat sur l’autre face. C’est le principe du sténopé. Vous aurez un meilleur rendu en fermant la boite et en faisant un trou pour regarder l’image dans l’obscurité de la boîte. Si vous le fait dans de bonnes conditions vous pourrez peut-être même observer quelques tâches solaires (mais ça c’est à voir, dites le en commentaire si vous avez déjà fait l’expérience !)

Observer la Lune à l’oeil nu

Deuxième objet très facilement observable à l’oeil nu par tout un chacun, la Lune. Et ici c’est pareil que pour le Soleil. La Lune -avec une majuscule- définie le satellite naturel de la Terre, et une lune -avec une minuscule- définie tout autre satellite naturel gravitant autour d’une planète. La Lune porte aussi le nom plus scientifique de Terre I, mais il n’est pas utilisé.

La distance moyenne entre la Terre et la Lune est d’environ 380 000 km en moyenne. Comme cette distance ne nous parle pas trop, voilà une comparaison que vous comprendrez à coup sûr. Si vous rouliez à 130 km/heure sur une autoroute imaginaire reliant la Terre et la Lune, vous mettriez 2958 heures, soit 123 jours. Sans pause pipi bien évidemment. 😉

Pour observer la lune à l’oeil nu, vous pouvez vous y prendre de jours ou de nuit en fonction du jour en question. En général les astronomes évitent à tout prix de faire des observations les soirs où la Lune est présente dans le ciel. En effet, la pollution lumineuse dont elle est responsable occulte un bon nombre des étoiles et autres objets célestes normalement visibles à l’oeil nu, ou pas. La Lune est en effet très lumineuse, lors de la pleine Lune, sa magnitude atteint les -12.7. Ce qui fait de lui le deuxième objet le plus lumineux depuis la Terre.

Les 5 planètes visibles à l’oeil nu 

Les 5 autres objets célestes du système solaire visibles à l’oeil nu sont 5 planètes du système solaire. J’en profite pour vous glisser une magnifique photo prise par Guillaume Cannat qui tient l’excellent blog autourduciel. Duquel et est tirée la photo. 

5 planètes observables à l'oeil nu mercure vénus mars jupiter et saturne
© Guillaume Cannat

Observer Mercure à l’oeil nu

Comme pour la prochaine planète (Vénus), Mercure se situe entre le Soleil et la Terre. Mercure est d’ailleurs la 1ère planète du système solaire en partant du Soleil. Comme elle est entre le Soleil et la Terre, depuis la Terre nous l’observons toujours assez proche du Soleil (au même titre que la planète Vénus encore une fois).

Pour être honnête, Mercure est assez difficile à observer à l’oeil nu car elle est assez petite, et n’apparaît pas longtemps dans le ciel. En plein jours il n’est pas possible de la voir, le Soleil crée trop de pollution lumineuse. Et la nuit ce n’est pas possible, car comme je le disais, mercure est proche du Soleil.

Observer Vénus à l’oeil nu

Connu par tous, il s’agit en fait de l’étoile du Berger. Ce n’est évidemment pas une étoile mais une planète. C’est le premier objet à apparaître la nuit en direction de l’ouest (plus ou moins). Et le dernier à disparaître du ciel le matin en direction de l’est (plus ou moins aussi). C’est la 2ème planète depuis le Soleil, elle précède la Terre et succède à Mercure.

Il y a deux hypothèses pour expliquer l’origine d’une nom. La première, très connue, est celle selon laquelle les bergers s’en servait pour se repérer sur l’heure. Mais elle ne semble pas très convaincante car les bergers avaient très certainement d’autres moyens de se repérer que d’attendre le crépuscule pour savoir qu’ils devaient rentrer avec leurs troupeaux. La deuxième hypothèse est que l’on appelle Vénus l’étoile du Berger car ces derniers l’a retrouvaient tous les matins et tous les soirs.

Pour observer Vénus, regardez donc en direction de l’ouest le soir, et vers l’est au petit matin aux alentours de l’écliptique (trajectoire du Soleil). Vous verrez très certainement un point très lumineux apparaître. Sa magnitude apparente peut atteindre -4.6, ce qui est très lumineux.

Observer Mars à l’oeil nu

Souvent appelée la planète rouge, Mars est la 4ème planète du système solaire. Au vu du nombre de livre de science-fiction, et de film (avec Seul sur Mars il y a peu de temps par exemple) ; c’est sans aucun doute la planète la plus célèbre du système solaire après la Terre bien sûr. C’est une stars de la galaxie en quelque sorte ! 😉 

Dans l’ordre elle suit la Terre et précède Jupiter. Cette magnifique planète est assez visible depuis la Terre.La planète Mars possède 2 petits satellites naturels (ou lunes, donc) qui s’appellent Phobos et Déimos. 

Observer Jupiter à l’oeil nu

Quand j’écris cet article -juin 2017-, la planète Jupiter est présente dès le crépuscule. Et elle est très brillante. Sa magnitude peut aller jusqu’aux alentours de -2.7, ce qui la rend bien observable à l’oeil nu. En effet, la planète Jupiter est souvent le 4ème objet le plus visible après le Soleil, la Lune et Vénus. Dans l’ordre, c’est la 5ème planète du système solaire et la plus grosse.  

Observer Saturne à l’oeil nu

Sature, deuxième planète la plus grosse après Jupiter (taille et masse) et une planète très connue du système solaire. Elle tient sa réputation de ses magnifiques anneaux facilement observables dans un télescope. Mais dans cet article, il n’est pas question de télescope mais d’observation à l’oeil nu. Saturne s’observe facilement la nuit et peut être visible en pleine ville comme Jupiter. Si vous avez un lampadaire juste au-dessus des yeux, n’espérez pas trop non plus. 😉 

 

Comment savoir quel objet est visible lors de l’observation ? 

Pour savoir quand les objets passent dans le ciel nocturne je vous conseille de vous tourner vers des éphémérides de l’année et du mois en cours. Ils sont disponibles dans certains magazines d’astronomie. Ou de télécharger un logiciel absolument génial qui s’appelle Stellarium. Vous pourrez rentrer votre position et l’heure de l’observation et préparer ainsi votre observation.

 

Si vous avez appréciez cet article, partager le sur les réseaux sociaux. Et si vous avez des questions, ou une remarque, laissez moi un commentaire ci-dessous. 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre "Débuter en astronomie "

x